- Historique, comment est né le massage pour bébé ?
- A partir de quand peut-on masser son bébé ?
Le massage pour bébé qu’est ce que c’est ?
- Les bienfaits du massage pour bébé ?
- Les bienfaits des massages pour bébé avec des besoins particuliers ?
- Comment se déroule le cours ?
- Prix des cours.
- Lectures conseillées.
- Etudes scientifiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Historique, comment est né le massage pour bébé ?

Le massage existe depuis des milliers d’années et dans de nombreuses cultures.
Malheureusement, dans certaines sociétés dites ‘développées’, le toucher a souvent été associé à la sexualité voire à la violence et est devenu tabou.
Aujourd’hui, grâce aux connaissances modernes, le toucher reprend peu à peu ses droits.
Le corps médical commence à préconiser les thérapies par le toucher avant de prescrire des médicaments.
Cette pratique ancestrale, transmise de mère en fille jusqu’à aujourd’hui, a été introduite dans notre culture grâce à une Américaine, Vimala Schneider Mc Clure, au début des années 80.
C’est en 1973 qu’elle découvrit le massage pour bébé lors d’un séjour en Inde où elle travailla dans un orphelinat.
Bien que vivant dans des conditions sociales et économiques très difficiles, elle fût touchée par l’attitude des femmes qui prodiguaient avec amour leurs soins par le toucher aux enfants.
De retour chez elle, elle mit au point une routine complète de massage pour bébé en s’inspirant des massages indiens et suédois, de la réflexologie plantaire et du yoga.
 En 1977, elle écrit un livre sur le massage et commence à l’enseigner.
En 1981, elle fonde l’Association Internationale en Massage pour Bébé (A.I.M.B) dans le but de transmettre cette pratique.
 En 1986, l’association est officiellement reconnue aux Etats-Unis comme association sans but lucratif.
L’AIMB est l’unique organisation internationale encadrant la formation en massage pour bébé.
A ce jour, on retrouve des sections nationales dans plus de 40 pays.
Du Canada au Japon en passant par le Chili, la Belgique, l’Afrique du Sud…, les instructrices reçoivent le même enseignement.
En Belgique, l’AIMB décerne le seul diplôme reconnu par l’ONE et les hôpitaux.
L’objectif de l’Association Internationale en Massage pour Bébé est de promouvoir le ‘toucher nourrissant’ et la communication par: de la formation, de l’éducation, de la recherche, afin que les parents, responsables de l’enfant, et les enfants soient aimés, valorisés et respectés à travers toute la communauté mondiale.

A partir de quand peut-on masser son bébé ?

On peut masser son bébé dès la naissance, dès la première minute, quand on vous le met dans vos bras.
L’idéal étant de le faire avant que bébé ne commence à explorer son environnement à 4 pattes c'est-à-dire avant ses 8 mois.
Mais il n’est jamais trop tard. Le programme enseigné aux parents comporte des suggestions pour adapter le massage aux enfants plus âgés.

Le massage pour bébé qu’est ce que c’est ?

Le massage pour bébé s’inspire du massage indien, suédois, de la réflexologie plantaire et du yoga.
Il favorise l’attachement et la communication non verbale entre l’enfant et ses parents, apaise les pleurs de bébé, stimule les systèmes nerveux, respiratoire, digestif et immunitaire et aide à soulager les petits maux courants (coliques, douleurs liées aux poussées dentaires, à la croissance…)

Cette approche agit également sur le développement de la personnalité de l’enfant et a un impact sur ses liens relationnels et sa santé.
 Le toucher est le premier moyen de communication pour bébé.

- Les parents apprennent à mieux connaitre leur bébé et à comprendre sa communication verbale et non verbale.

- Par contact physique étroit, les parents fournissent la température exacte dont le nouveau né à besoin, ce qui lui communique un sentiment de confiance et de sécurité.

- Le contact peau à peau stimule la sécrétion d’hormones qui sont à la base des soins de l’amour et des comportements d’empathie.

- Le toucher nourrissant libère aussi chez la mère les hormones qui facilitent la lactation et stimulent au sein.

- Le massage aide les parents à se détendre et à donner une réponse appropriée.

- La communication par le toucher est un langage que le bébé comprend immédiatement.

Le toucher est vital pour son existence.
L’anthropologue Ashley Montagu rappelle l’importance du toucher dans son célèbre ouvrage :‘La peau et le toucher’. Il signale qu’au début du XXe siècle, 60% des bébés nés dans des orphelinats américains mouraient par absence de contact.
En plus d’être bénéfique au développement de l’enfant ‘sain’, le massage est particulièrement recommandé dans certaines situations (voir bébés avec des besoins particuliers).
Pour les professionnels de la santé (gynécologues, obstétriciens, pédiatres, médecins urgentistes, infirmières accoucheuses, sage femmes, …) c’est un fabuleux outil qui se marie bien avec leurs activités, un outil qui apporte beaucoup de douceur, de chaleur et  de complicité à la relation qu’ils ont déjà avec leurs patients.

Les bienfaits du massage pour bébé ?

- Soulage les coliques, la constipation.
- Réduit les périodes de pleurs.
- Aide bébé à dormir plus profondément et plus longtemps.
- Aide bébé à se relaxer.
- Favorise la relation parent-enfant.
- Soulage les tensions musculaires, les douleurs liées à la croissance, les douleurs liées à
la poussée des dents, les tensions physiques et psychologiques.
- Permet un temps de rencontre ‘un à un’.
- Favorise l’attachement et la communication non verbale.
- Stimule les systèmes immunitaire, digestif, respiratoire, nerveux et circulatoire.
- Augmente le taux des hormones relaxantes et anti stress (telles que la sérotonine et l’ocytocine), augmentation de la dopamine.
- Diminution de l’hyperactivité.
Le massage pour bébé aide les parents à apprendre à reconnaître les signes et le langage non verbal de leur bébé et à y répondre plus facilement.

Les bienfaits des massages pour bébé avec des besoins particuliers ?

Pour les bébés prématurés, ayant vécu des complications médicales à la naissance, hypersensibles au toucher à la suite d’une hospitalisation, les bébés sourds, aveugles, abandonnés, ayant subit des agressions sexuelles.
En plus des bienfaits pour tous les bébés ils apportent les bienfaits pour les bébés avec des besoins particuliers :
- Aide bébé à maintenir un niveau stable d’oxygène en situation de stress.
- Aide à détendre les muscles chez les bébés hypertoniques.
- Aide à stimuler le tonus musculaire des bébés hypotoniques.
- Améliore la capacité du bébé à se maintenir en état d’éveil (pour combattre l’effet de certains médicaments).
- Aide à désensibiliser certaines parties du corps du bébé qui auraient subi une intervention et apprend au bébé à tolérer un toucher positif.
- Aide à l’assimilation de la nourriture et à un gain pondéral chez les prématurés leur permettant de sortir plus rapidement de l’hôpital.
- Aide à la digestion.
- Aide à régulariser l’hyper ou l’hyposensibilité au toucher.
- Aide bébé à relâcher ses tensions.

Le massage donne aux parents un outil qui leur permettra d’aider leur bébé dans des situations plus critiques et de la sorte, les aidera à croire à nouveau en leurs compétences parentales et à chasser leurs sentiments d’impuissance, d’injustice, voire de colère.

Comment se déroule le cours ?

Les cours de massage pour bébé se donnent en 5 séances d’environ 1h, à raison d’une rencontre par semaine.
Le rythme de la séance respecte les besoins des bébés et de leurs parents.
Les cours sont proposés en séances collectives ou individuelles.
A chacune des rencontres, les parents apprennent les techniques pour masser certaines parties précises du corps du bébé. L’apprentissage des techniques est toujours très
progressif afin de laisser le temps nécessaire aux parents et aux bébés de s’apprivoiser dans cet échange. A la fin des 5 séances les parents sauront parfaitement masser tout le corps de leur bébé. Un support théorique et pratique sera donné en fin de cours comme aide mémoire pour masser bébé à la maison. A la fin de chaque cours il y a également un échange sur un sujet du choix des parents tel que :
- Comment soulager et comprendre les pleurs.
- Comment apprivoiser la fatigue due aux trop courtes nuits.
- Le retour à la sexualité.
- Perte de poids après la naissance de bébé.
- L’allaitement.
- Le congé maternité.
- La reprise du travail.
- Les vaccins…. Etc

Prix des cours :

Cours collectifs :    10 euros la séance d’une heure
Cours particulier :  25 euros la séance d’une heure

Lectures conseillées :

  1. Les bienfaits du toucher de Tiffany Field aux Editions Payot
  2. La peau et le toucher d’Ashley Montagu aux Editions Seuil
  3. Elever son enfant autrement de Catherine Dumonteil-Kremer aux Editions La Page
  4. Le bébé est une personne de Bernard Martino aux Editions J’ai lu
  5. Mon bébé comprend tout Du Docteur Solter aux Editions Marabout

Et encore bien d’autres….

Etudes scientifiques :

Quelques recherches et  études scientifiques
-  L’anthropologue Ashley Montagu et son  célèbre ouvrage « la peau  et le toucher.
- Contribution au bien être des bébés des mères dépressives,  ( Réf. Field T, Grizzlz N, et al. Massage therapy for instants of depressed  mothers. Infant behavior and development 1996 ;13 :107-112 ; www.sciencedirect.com)
- Amélioration de l’interaction mère enfant chez les mères souffrant de dépression post partum. (Onozawa k, Glover V, et al. Infant massage improves mothers- infant interaction for mother with postnatal depression. J Affect Disord 2001 ;63(1-3) :201-7),
- Réduction du niveau  d’anxiété de mère d’enfants prématurés (Feijo L, Hernandez-Reif M, et al.
Mother enhances the adjustment of circadian after massaging their preterm infants. Infant Behav Dev . 2006; 29(3): 476-80.
-Favoriser le sommeil chez les nouveaux nés (Ferber SG, Laudon M, et al. Massage thérapy by mother enhances the adjustment of circadian rhythms to the nocturnal period in full-term infants. J Dev Behav Pediatr. 2002;23(6):410-5
 - Amélioration de la croissance des enfants nés prématurément. Différents effets positifs du massage chez les nouveaux nés prématurés ont été rapportés dans la littérature scientifique (13-28). Par exemple, il influence le gain de poids (13,23,24,26,27), diminue le stress (28) et favorise, entre autres, les performances à des taches développementales (14,20,23), le développement du cerveau et la  fonction visuelle (21), la formation des os lorsque c’est combiné à l’activité physique (15), réduit le temps d’hospitalisation (17,20,25) et diminue la douleur lors de certaines procédures de soins (22).
Voir les différentes références en annexe.
28. Hernandez-Reif M. Diego M, Field T. Preterm infants show reduced stress behaviors and
activity after 5 days of massage therapy. Infant Behav. 2007;30(4):557-61
13. Feber SG, Kuint J, et al. Massage therapy by mothers and treined professionnals enhances weight gain in preterm infants. Eary Hum Dev. 2002;67(1-2);37-45
23. Massaro AN, Hammad TA, et al. Massage witn kisesthetic stimulation improves weight in paterm infants. J Perinatol. 2009;32(2):226-9
24. Gonzalez AP, Vasquez-Mendoza G, Garcia-Vela A, et al. Weight gain in preterm infants following parent-administeres Vimala massage : a randomized controlled trial. Am J Perinatol. 2009;26(4):247-52
26. Lahat S, Mimouni FB, et al. Energy expenditure in growing preterm infants receiving massage therapy. J Am Coll Nutr. 2007;26(4):356-9
27. Field T, Diego MA, et al. Moderate versus light pressure massage therapy leads to greater weight gain in preterm infants. Infant Behav. 2006;29(4):574-8
  14. Field TM. Stimulation of preterm infants. Pediatr Rev. 2003;24(1):4-11
20. Ho YB, lee RS, et al. The impact of massage therapy on motor outcomes in very low birth
weignt infants: a randomized controlled pilot study. Pediatr Int. 2009
21. Guzzeta A, Baldini S, et al. Massage accelerates brain development and maturation of visual function. J. Neurosci. 2009;29(18):6042-51
15. Aly H, Moustafa MF, et al. Physical activity combined with massage improves bone
mineralization in. Premature infants: a randomized trial. J Perinatol. 2004;45(5):305-9
17. Field T. Preterm infant massage therapy studies: an American approach. Semin Neonatom. 2002;7(6):487-94
25. Mendes EW, Procianoy RS. Massage therapy reduces hospital stay and concurrence of late-onset sepsis in very preterm neonates. J Perinato. 2008;28(12):815-20
22. Diego Ma, Field T, et al M. Procedural pain heart rate responses in massaged preterm infants.
Infant Behav Dev. 2009;32(2):226-9
La liste des références scientifiques n’est pas exhaustive.

RETOUR